Alexandre Langlois

Alexandre Langlois

« L’ennemi de l’Intérieur », Talma studios, 2020


Licencié en droit et en sciences politiques, Alexandre Langlois réussit le concours de la Police nationale en 2005. Affecté dans un service de renseignement, ce qu’il vit et constate l’amène à rejoindre le syndicat « Vigi. Ministère de l’Intérieur », dont il devient secrétaire général en février 2015.
Vigi saisit la justice lorsque la défense des policiers le nécessite, comme dans l’affaire Benalla, afin que toute la lumière soit faite sur les agissements des autorités policières, qui n’hésitent pas à s’affranchir des lois de la République. À l’été 2019, Alexandre Langlois est exclu de la Police nationale pour douze mois, dont six avec sursis, par le ministre de l’Intérieur. Il poursuit néanmoins son engagement pour une police au service de la population et non « des intérêts nationaux », comme elle l’est devenue officiellement depuis le gouvernement Valls.


Alexandre Langlois, « L’ennemi de l’Intérieur », Talma studios, 2020

Exclu temporairement de la police à l’été 2019, l’auteur, secrétaire général du syndicat Vigi, témoigne des dysfonctionnements au sein de la Police nationale afin de la réformer. Il évoque entre autres les violences policières, l’affaire Benalla et les gilets jaunes et dénonce les tricheries et les falsifications de sa hiérarchie.